Une combine, c’est quoi ?

Si votre curiosité vous a porté jusqu’ici, vous vous demandez sûrement ce qu’est une combine ?

Définition :

Eh bien j’aimerais dire que c’est simple et compliqué à la fois*…

Une combine c’est une astuce, une martingale, une manoeuvre, un trique, un haque (de l’anglais), une roublardise, une invention, une magouille, une ruse, un subterfuge, une trouvaille, un secret, un tour, un plan B, etc… etc… qui permet de :

  • réaliser des opérations réputées impossibles.
  • améliorer les performances.
  • faciliter une opération.
  • gagner du temps.
  • réparer l’irréparable.
  • adapter l’inadaptable.
  • sauver les bébés phoques (pas encore !)
  • rallonger la vie d’un composant.
  • recycler des anciens composants usagés.

*en réalité c’est assez simple, mais il fallait bien rendre l’explication captivante.

Très bien… mais pourquoi faire ?

L’objectif du site est, d’une part d’avoir une plateforme d’information pour les clients. De l’autre, rassembler toutes les combines, passées, presentes, et futures, quelles que soit leur provenance.
Mais alors pouquoi me donner tant de mal à archiver ces combines, parfois ratées ?

la gloire, cher lecteur-visiteur-client, la gloire.**

Peut-être aussi pour vous, cher lecteur-visiteur-client, car j’espère que la lecture de ces tours de mécaniques  vous rendra plus instruit, inspiré et habile a effecter diverses réparations sur votre vélo. Et si vous êtes plutôt du genre à faire faire, c’est pour vous montrer que je vais jusqu’au bout dans mes réparations ou modifications.
J’imagine que vous n’êtes pas venu sur un site de vélo pour lire de la pseudo philosophie à deux ronds, mais laissez moi tout de même vous l’imposer :

Le célèbre dicton :

ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait”

Mis dans l’autre sens devient :

Ils ne l’ont pas fait parce qu’ils ne savaient pas que c’était possible

C’est bien moins motivant, mais c’est tout aussi vrai, et bien plus commun ! J’espère avec ce modeste recueil pouvoir faire avancer la lutte contre cette ignorance qui cause la perte de bien des cadres, roues et autres leviers de vitesses.

Je ne nie pas non plus que c’est pour faire tourner le bizness en faisant parler de l’atelier.

Un peu en partie pour offrir une banque d’infos a tout bricoleur  de vélo qui se respecte. Pour avoir pas mal expérimenté, j’ai beaucoup apprécié de tomber sur des explications sur des sites de passionnés. Quand on se lance dans une opération un peu délicate et hasardeuse il est toujours rassurant de savoir que quelqu’un l’a déja effectée. C’est donc par gratitude pour ces gens qui ont pris du temps pour raconter leurs astuces et pour apporter à mon tour une contribution a l’édifice des connaissances vélocypédiques. (Phrases alambiquées, bonjour !)

Peut être aussi pour le mec au collège qui veut se faire un fixie, mais qui ne sait pas trop comment.

**Blague. Mon humour n’a d’égal que ma modestie !

Je bricole aussi des vélos et j’aimerais partager mes combines.

Parfait ! Déjà si tu répares des vélos je pense qu’on peut se tutoyer.

L’idée est de rassembler le plus de combines possible, quelle que soit leur provenance. Si tu as envie de partager une de tes expérimentations, succès, ratages ou astuces mécaniques tu es au bon endroit.

Comment partager une combine ?

Il suffit de m’envoyer un Email  ou de me contacter par via la page contact, ensuite je déciderai si la combine vaut la peine d’être publiée ou pas.

Contenu

Si la combine est une opération complexe il est important de bien :

  • Détailler les étapes
  • Prendre des photos

Pour une opération simple, il est possible de s’en passer. Ex : “Pour boucher une grosse fuite d’un tubeless, couper un bout d’éponge, l’insérer dans la fente, et le liquide anticrevaison fera le reste” Mais j’insiste sur le fait suivant : plus il y a d’images, mieux le lecteur se porte.

Important aussi de spécifier :

  • La combine à t-elle été testée ? dans quelles conditions ? comment ? depuis combien de termps ?

N’hésites pas a prendre du temps pour raconter le contexte dans lequel ça s’est fait, ou dans quelles occasions ça a pu être utile. On ne crachera pas sur quelques sympathiques anecdotes.

  • Spécifies dans ton mail comment tu veux être crédité ( nom ?, prénom ?, les deux ?, pseudo ?, description ?, Taf ? , site web ? photo de toi ? Anonyme ?). Il n’y a aucune contrainte à ce niveau là. (on évitera tout de même le roman autobiographique)

Attention, avant d’envoyer un roman, envoies-moi un petit message avec une rapide description pour savoir si ça vaut la peine.

Forme

Peu importe… Si tu te sens d’écrire l’article en entier, envoie le mail avec les paragraphes et images dans le bon ordre et je m’occuperai de juste mettre en forme. Sinon tu peux juste envoyer le minimum et je m’occuperai d’écrire l’article.

Une fois le message envoyé, il se passe quoi ?

  • Si la combine m’est déjà connue et que ton message n’apporte pas d’infos supplémentaires : rien (rappelles toi que l’important c’est de participer !)
  • Si la combine est déjà connue, publiée ou déjà rédigée, mais que tu apportes
    • des infos en plus ou une amélioration.
    • des images utiles ou fun.
    • une expérience ou anectode sympa
    • Dans ce cas l’article sera modifié et tu sera crédité dans l’article
  • Si la combine est originale, un article entier y sera consacré.

Dans tout les cas, tu sera tenu au courant.

Mais c’est pas très sympa de voler les idées des autres ?

Disons que c’est plutôt un échange, je propose une plateforme, la rédaction et mise en forme en échange d’une information ou expérience. Quoi qu’il arrive, même si je serai l’auteur de l’article, tu sera crédité comme source principale.

Je resterai l’organisateur et modérateur du site, donc il faudra que tu me fasse confiance pour l’archivage et la gestion des tes connaissances. Si tu es mécontent de la forme de l’article il est toujours possible de faire de modifications après-coup.